VALORISER EN TOUTE SECURITE

Quand les pompiers forment les salariés à la lutte contre le feu

Tous les deux ans, les pompiers se déplacent sur les sites des Recycleurs Bretons pour enseigner au personnel les premiers gestes de lutte contre les départs d’incendie. Un exercice qui peut être complété par d’autres formations, en fonction des besoins.

Les cinq agences des Recycleurs Bretons sont des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). Une ICPE est soumise à de nombreuses réglementations de prévention des risques environnementaux, tels que les incendies par exemple, en raison des matières qui y sont stockées, comme le bois.

Outre les formations au maniement des extincteurs et des RIA (robinets d’incendie armés), des formations spécifiques, en présence des pompiers, sont nécessaires.

« Les sites administratifs ne sont pas concernés. Seuls les sites où des opérateurs interviennent doivent faire l’objet de ces formations particulières. Sur la base du volontariat, le personnel apprend à réagir face à un départ d’incendie. Cela permet, en cas d’incident, de s’attaquer immédiatement au feu naissant en attendant l’arrivée des pompiers », déclare Emmanuel Juteau, Technicien QHSE au sein des Recycleurs Bretons.

Pour acquérir et perfectionner ces « gestes réflexes », des exercices sont organisés tous les deux ans avec les pompiers de la caserne la plus proche du site concerné. Les « soldats du feu » simulent alors des départs d’incendie ou utilisent du matériel (machines à fumée froide, bacs à feu…) pour plonger les participants dans les conditions les plus réelles qui soient.

Ces exercices permettent aussi d’évaluer si des formations complémentaires sont nécessaires. Par exemple, il peut être utile d’approfondir, en fonction des particularités des sites, le maniement de moyens d’extinction plus lourds ou plus spécifiques, tels que des fourgons pompes-tonnes (FPT) ou des canons à eau, et de faire évoluer les formations, les techniques et le matériel.

Ces formations en présence des pompiers sont complétées chaque année par un exercice organisé en interne

 
 
 
 

VALORISER EN TOUTE SECURITE

Quand les pompiers forment les salariés à la lutte contre le feu

Tous les deux ans, les pompiers se déplacent sur les sites des Recycleurs Bretons pour enseigner au personnel les premiers gestes de lutte contre les départs d’incendie. Un exercice qui peut être complété par d’autres formations, en fonction des besoins.

Les cinq agences des Recycleurs Bretons sont des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). Une ICPE est soumise à de nombreuses réglementations de prévention des risques environnementaux, tels que les incendies par exemple, en raison des matières qui y sont stockées, comme le bois.

Outre les formations au maniement des extincteurs et des RIA (robinets d’incendie armés), des formations spécifiques, en présence des pompiers, sont nécessaires.

« Les sites administratifs ne sont pas concernés. Seuls les sites où des opérateurs interviennent doivent faire l’objet de ces formations particulières. Sur la base du volontariat, le personnel apprend à réagir face à un départ d’incendie. Cela permet, en cas d’incident, de s’attaquer immédiatement au feu naissant en attendant l’arrivée des pompiers », déclare Emmanuel Juteau, Technicien QHSE au sein des Recycleurs Bretons.

Pour acquérir et perfectionner ces « gestes réflexes », des exercices sont organisés tous les deux ans avec les pompiers de la caserne la plus proche du site concerné. Les « soldats du feu » simulent alors des départs d’incendie ou utilisent du matériel (machines à fumée froide, bacs à feu…) pour plonger les participants dans les conditions les plus réelles qui soient.

Ces exercices permettent aussi d’évaluer si des formations complémentaires sont nécessaires. Par exemple, il peut être utile d’approfondir, en fonction des particularités des sites, le maniement de moyens d’extinction plus lourds ou plus spécifiques, tels que des fourgons pompes-tonnes (FPT) ou des canons à eau, et de faire évoluer les formations, les techniques et le matériel.

Ces formations en présence des pompiers sont complétées chaque année par un exercice organisé en interne