Les Recycleurs Bretons et Nautisme en Bretagne, un partenariat unique en France

Les Recycleurs Bretons développent leur réseau de déconstruction de matériel nautique par le biais d’un nouveau partenariat signé avec l’association Nautisme en Bretagne. Une collaboration qui offre une solution concrète pour les 700 clubs nautiques bretons dans la gestion du matériel nautique en fin de vie. La présentation de ce partenariat a eu lieu ce mardi matin à Guipavas (29).

Une première en France

Le Centre de Tri Haute Performance des Recycleurs Bretons, situé à Guipavas (29), permet de traiter chaque jour plusieurs tonnes de déchets. Grâce à ce système hautement technologique, les Recycleurs Bretons donnent une seconde vie aux déchets, notamment nautiques, une véritable alternative à l'enfouissement encore pratiqué. L’entreprise bretonne traite de façon responsable les déchets en assurant un service respectueux de la réglementation en vigueur et en luttant contre l'enfouissement par la valorisation énergétique,  grâce à la fabrication d'un combustible solide de récupération (CSR). Un savoir faire écologique développé par l’entreprise de Pierre Rolland qui fait écho à la préoccupation de l’association Nautisme en Bretagne et de son Président, Jean Kerhoas.

Nautisme en Bretagne, qui œuvre pour le développement et la promotion des activités nautiques en accompagnant plus de 700 infrastructures nautiques, a la volonté d’être exemplaire en matière de respect de l’environnement. Sur les 50 000 supports nautiques (planches, catamarans, dériveurs, paddle,…) que détiennent les structures affiliées à Nautisme en Bretagne, plusieurs milliers d’entre eux deviennent obsolètes chaque année. Le traitement innovant des Recycleurs Bretons permet de répondre totalement à cette préoccupation.

La démarche mise en place conjointement par Nautisme en Bretagne et les Recycleurs Bretons est une première en France. Pour concrétiser ce partenariat,  les deux parties se sont fortement engagées : Nautisme en Bretagne participe au financement, à hauteur de 5000 euros, du ramassage et du traitement de 40 tonnes de supports nautiques. Les Recycleurs Bretons prennent en charge l’ensemble de la chaîne, du ramassage à la transformation complète.

Une démarche facilitée pour 700 structures bretonnes

Le traitement est totalement gratuit pour les structures adhérentes de Nautisme en Bretagne.
Les structures sont informées via le réseau de Nautisme en Bretagne.
Une benne mobile pour le département de l’Ile et Vilaine  et cinq points de collecte (correspondant aux agences des Recycleurs Bretons) sont disponibles sur l’ensemble du territoire breton (Guipavas, Crozon, Plouigneau, Guilers, Caudan).

Le club dépose son matériel en fin de vie dans les bennes, c’est tout.

Chaque année 5 à 10 000 supports nautiques doivent être remplacés soit autant d’encombrants pour lesquels les Recycleurs Bretons disposent du savoir faire pour valoriser ce matériel en fin de vie.

Déconstruction et recyclage mode d’emploi

Le matériel nautique récupéré dans les cinq bennes à disposition en Bretagne est acheminé en l’état vers le centre de tri haute performance, situé à Guipavas (29), pour être transformé en combustible solide de récupération. Les technologies innovantes de séparation, aéroliques (séparation des légers et des lourds) et optiques permettent de préparer une fraction combustible destinée aux industries et cimenteries.

 

Les Recycleurs Bretons et Nautisme en Bretagne, un partenariat unique en France

Les Recycleurs Bretons développent leur réseau de déconstruction de matériel nautique par le biais d’un nouveau partenariat signé avec l’association Nautisme en Bretagne. Une collaboration qui offre une solution concrète pour les 700 clubs nautiques bretons dans la gestion du matériel nautique en fin de vie. La présentation de ce partenariat a eu lieu ce mardi matin à Guipavas (29).

Une première en France

Le Centre de Tri Haute Performance des Recycleurs Bretons, situé à Guipavas (29), permet de traiter chaque jour plusieurs tonnes de déchets. Grâce à ce système hautement technologique, les Recycleurs Bretons donnent une seconde vie aux déchets, notamment nautiques, une véritable alternative à l'enfouissement encore pratiqué. L’entreprise bretonne traite de façon responsable les déchets en assurant un service respectueux de la réglementation en vigueur et en luttant contre l'enfouissement par la valorisation énergétique,  grâce à la fabrication d'un combustible solide de récupération (CSR). Un savoir faire écologique développé par l’entreprise de Pierre Rolland qui fait écho à la préoccupation de l’association Nautisme en Bretagne et de son Président, Jean Kerhoas.

Nautisme en Bretagne, qui œuvre pour le développement et la promotion des activités nautiques en accompagnant plus de 700 infrastructures nautiques, a la volonté d’être exemplaire en matière de respect de l’environnement. Sur les 50 000 supports nautiques (planches, catamarans, dériveurs, paddle,…) que détiennent les structures affiliées à Nautisme en Bretagne, plusieurs milliers d’entre eux deviennent obsolètes chaque année. Le traitement innovant des Recycleurs Bretons permet de répondre totalement à cette préoccupation.

La démarche mise en place conjointement par Nautisme en Bretagne et les Recycleurs Bretons est une première en France. Pour concrétiser ce partenariat,  les deux parties se sont fortement engagées : Nautisme en Bretagne participe au financement, à hauteur de 5000 euros, du ramassage et du traitement de 40 tonnes de supports nautiques. Les Recycleurs Bretons prennent en charge l’ensemble de la chaîne, du ramassage à la transformation complète.

Une démarche facilitée pour 700 structures bretonnes

Le traitement est totalement gratuit pour les structures adhérentes de Nautisme en Bretagne.
Les structures sont informées via le réseau de Nautisme en Bretagne.
Une benne mobile pour le département de l’Ile et Vilaine  et cinq points de collecte (correspondant aux agences des Recycleurs Bretons) sont disponibles sur l’ensemble du territoire breton (Guipavas, Crozon, Plouigneau, Guilers, Caudan).

Le club dépose son matériel en fin de vie dans les bennes, c’est tout.

Chaque année 5 à 10 000 supports nautiques doivent être remplacés soit autant d’encombrants pour lesquels les Recycleurs Bretons disposent du savoir faire pour valoriser ce matériel en fin de vie.

Déconstruction et recyclage mode d’emploi

Le matériel nautique récupéré dans les cinq bennes à disposition en Bretagne est acheminé en l’état vers le centre de tri haute performance, situé à Guipavas (29), pour être transformé en combustible solide de récupération. Les technologies innovantes de séparation, aéroliques (séparation des légers et des lourds) et optiques permettent de préparer une fraction combustible destinée aux industries et cimenteries.